LES PARAPENTISTES BOURBONNAIS: Aller au déco en métro.

dimanche 1 juillet 2012

Aller au déco en métro.

Mercredi 27 juin, avec Dédé, David et Djippy (... les trois D), nous décidons de prendre le chemin du Puy de Dôme, pour enfin essayer ce train à crémaillère, qui s'est fait attendre.
Comme le vent est annoncé en Est toute la journée, nous allons pouvoir nous poser à la Taillerie, à quelques dizaines de mètres de la Gare de départ, et au pire si ça ne tient pas, enchaîner les montées.
Première surprise, il n'y aura qu'un train pour la journée, d'habitude deux trains sont utilisés de concert, mais la veille un rocher est venu endommager une motrice toute neuve... rassurant !!!!
Deuxième surprise, mais c'est la bonne, le tarif de la montée unique est à 5,70 euros, et il existe un abonnement pour 12 mois avec nombre de montées illimitées pour 28,30 euros, c'est cadeau.
Des renseignements sur les différents tarifs, et sur le panoramique des dômes c'est ici :
Ma carte d'abonnement effectuée rapidement, avec prise de photo au guichet, c'est parti pour la première montée, il est 12h. Mes camarades sont retardés au formalités, il devront prendre le train suivant... dans une heure.
A cette heure, peu de monde, le train doit mettre environ 15 minutes pour arriver en haut, et comme la gare est enterrée, j'ai la drôle d'impression de partir voler, en métro.
Premier vol, ou je me retrouve seul au déco et en l'air... ça ne va pas durer.
Le train entre en gare
Ce premier vol, sera un plouf retardé grâce au dynamique de la brise qui s'installe, mais comme j'ai un peu tardé en l'air ( 25mn) lorsque je me pose en bas, je suis trop court pour attraper le train de 13 heures, et mes camarades vont monter sans moi. Je devrai attendre le train de 14 heures.
Hors vacances scolaires les trains sont programmés toutes les heures, et pendant les vacances les trains montent toutes les 20 minutes, ce qui devrait arranger notre logistique.
Ou les trains devraient se croiser.


Nous avons pu enchaîner les vols sans le souci de la montée à pied par le chemin des muletiers. Le record des vols revenant pour la journée à Djippy, qui a pu en faire 9, en se reposant quelques fois au décollage.
Le fait d'avoir cet ascenceur géant, fait qu'il y a moins d'hésitation pour se mettre en l'air, sans attendre forcement la "bonne bouffe", mais par contre la fréquentation est en nette augmentation. J'ai ainsi revu des parapentistes, que j'avais perdu de vue depuis deux ans, début des travaux, ils n'ont pas gouté aux joies des Muletiers en 30 minutes.... eux.
Beaucoup de monde en fin de journée, touristes et parapentistes, du monde debout dans le train, bref un métro auvergnat aux heures de pointe.
Des célébrités sont mêmes venues tester le site, j'ai ainsi pu échanger quelques mots avec D. CIZEAU le boss de chez Niviuk, que j'avais déjà rencontré il y a quelques années dans le cantal. C'est bizarre, il ne s'est pas souvenu de moi, tout de suite.... alors que moi oui!
Pour cette grande journée, j'avais enfin sorti la caméra gopro hd, qui m'a été offerte il y a un an... et comme j'ai pu aussi trouver un logiciel de montage, pas trop compliqué, et fonctionnant sous linux, vous avez droit à mon premier essai de montage, soyez indulgent avec le talent naissant. Revenez dans quelques jours, je vais essayer de mixer les films des quatre vols, et d’améliorer le format.
Au cours du film, les plus observateurs pourront voir dans ce magnifique ciel auvergnat, les voiles de mes camarades de jeu ( les trois D)


Pour ce qui concerne les vols, personnes n'a pu sortir du bocal, la couche d'inversion était à 1600 mêtres et il n'y avait pas moyen de passer à travers. Mais ca fait rien, quelques thermiques, et beaucoup de dynamiques nous ont permis de nous maintenir en l'air pour des vols de plus d'une heure... dans l'attente du prochain train.
Cette journée s'étant terminée devant une entrecôte, elle peut être qualifiée d'excellente, pour le parapente, pour la nouveauté du train, et tout simplement pour l'amitié et la joie de voler entre potes.
même de loin, il est beau.

1 commentaire:

  1. belle vidéo, pendant que les autres bossent...
    stéphane

    RépondreSupprimer